Gaudi et la Casa Batllo

Par Caroline Blais –

(Façade de la casa Batllo)

Quand on pense à Barcelone, on ne peut passer à côté du célèbre Antonio Gaudi. Cet architecte du début du 20e siècle a complètement changé l’architecture barcelonaise. Son style, même s’il s’inscrit dans le mouvement de l’art nouveau, était tout à fait unique. Ces œuvres architecturales sont  vraiment grandioses, elles dépassent le simple côté fonctionnel d’un bâtiment, ce sont des œuvres d’art. L’art nouveau s’inspirait déjà des formes de la nature, des courbes et formes organiques, mais Gaudi est allé beaucoup plus loin que ça.

Aujourd’hui, nous avons visité la Casa Batllo, construite entre 1904 et 1906. Ce bâtiment est très représentatif de son style, complètement inspiré par l’univers marin, la Casa Batllo ne possède que des formes courbes. On ne voit aucun angle qui définit les plafonds ou les murs, toujours des formes sinueuses. On peut ressentir un éventail d’émotions lorsqu’on se trouve à l’intérieur de la bâtisse. Un monde fantastique nous y attend, nous savons que tout ce que l’on y trouve est inspiré de la mer, mais il y a une grande place à l’interprétation. Chaque détail a été méticuleusement choisi par Gaudi. Tout ce qui s’y retrouve a une signification, même la lumière qui entre par les vitraux et qui donne certains effets de couleurs et de lumière. Malgré tout ça, plusieurs choses sont plus ouvertes à l’interprétation de chacun. Comme lorsqu’on regarde les balcons sur la façade de la maison. Beaucoup de gens y voient une référence aux os, certains voient des bouches grande ouvertes, tandis que d’autres y voient des crânes humains. Et je crois que c’est ce que Gaudi voulait.

Ce n’est pas pour rien que la Casa Batllo est un des monuments les plus visités en Espagne. Lorsqu’on se retrouve devant un tel bâtiment, on ne peut qu’admirer la beauté de ces détails. D’ailleurs, une des choses qui nous permet d’associer une œuvre à Gaudi est l’utilisation de plusieurs petits morceaux de céramique pour créer des textures et couleurs renversantes. Enfin, malgré le fait que j’admire cette oeuvre depuis longtemps en photo, rien au monde ne peut remplace le sentiment qui nous envahi lorsqu’on entre à l’intérieur. Rien ne se compare à ça, tout été soigneusement réfléchi par Gaudi. Je vous laisse sur une image de l’intérieur de la maison, dans la grande cage d’escalier qui donne sur le puit de lumière central : Gaudi a créé des balustrades en vitre texturée qui donnent vraiment l’impression de regarder l’eau, la mer. L’effet est vraiment renversant.

(Balustrade vitrée, intérieur de la case Batllo)

À propos de 784493