La Catalogne au cœur : Éric Viladrich i Castellanas

Par Ève Méthot

Montse Colera et Eric ViladrichJuste avant notre départ, le 4 octobre dernier, nous recevions Éric Viladrich i Castellanas : professeur responsable des Études catalanes à l’Université de Montréal et vice-président du Cercle culturel catalan du Québec. Il nous a tracé un portrait de sa Catalogne natale. Vivant au Québec depuis 7 ans, Éric Viladrich est très attaché à sa culture qu’il considère apparentée à la nôtre.

Selon lui, le Québec et la Catalogne ont en commun les mêmes aspirations identitaires et partagent la même passion pour leur langue et culture respectives. À Barcelone comme à Montréal on ressent cette même vitalité, cette même richesse d’expression artistique et sociale.
Fort de ces convictions, Éric Viladrich s’est d’ailleurs investi dans la publication d’un ouvrage très intéressant appelé Catalogne, la résilience d’une nation paru dans L’Action nationale en septembre 2011 et ce, grâce au soutien de l’Institut Ramon Llull et à la détermination d’Agusti Nicolau Coll qui ont su mobiliser toute une équipe de collaborateurs au Québec et en Catalogne.
Nous avons appris lors de cette rencontre que le catalan est une langue très répandue, parlée par environ 10 millions de catalanophones. Trois grandes régions espagnoles l’utilisent couramment : la Catalogne dont Barcelone fait partie, Valence au sud et les îles Baléares. La principauté d’Andorre, située aux Pyrénées à la frontière de la France et de l’Espagne, en a fait sa seule langue officielle. Le catalan est non seulement langue d’enseignement dans les universités catalanes, mais il est également enseigné dans 160 universités à travers le monde, dont l’Université de Montréal, où il existe un programme d’études catalanes depuis l’automne 2007.

Et pour nous, grands consommateurs d’internet, il est intéressant d’apprendre que le catalan a son propre domaine — .cat —, domaine réservé à la langue et la culture catalanes (www.google.cat ou www.barcelona.cat).

Éric Viladrich nous a aussi livré un aperçu de l’évolution de la civilisation catalane. En à peine une heure, il a su aborder l’histoire, la politique, les traditions en développant ces thèmes: des premiers comtes-rois (980 AC) jusqu’à l’apogée et l’expansion méditerranéennes du Royaume de la Catalogne et de l’Aragon; rappel sur le dernier roi catalan et de l’union dynastique avec la Castille (les Rois Catholiques) ; description de la Guerre de Succession et de l’abolition, en 1714, des institutions et des droits historiques de la Catalogne ; aperçu des mouvements de revendication nationale de la Renaixença, Modernisme et Noucentisme au XIXe siècle; rappel de la guerre civile espagnole (1936-39), de la répression de la dictature de Franco (1939-1975), de la transition et du retour de la démocratie avec la Constitution espagnole (1978) et du Estatut d’autonomia de 1979 et enfin, regard sur les enjeux du XXIe siècle : entre autres, la construction européenne et le nouveaux Estatut d’autonomia de 2006.

Quant à l’expression artistique, Viladrich nous a parlé de Gaudi dont les oeuvres complètes sont classées patrimoine mondial par l’UNESCO, aussi de Picasso dont sa fameuse Guernica, véritable cri d’horreur et de révolte face aux conséquences de la guerre civile espagnole de 1936. Enfin, il nous a présenté une vidéo où on voit Dali en entrevue à New York défendre sa Catalogne bien aimée, et portant fièrement la barretina, un bonnet de laine rouge feutrée et doublée de noir très caractéristique du costume traditionnel catalan.

Somme toute une visite fort enrichissante et plaisante.

À propos de Denis Bouchard